LES RÉQUISITIONS ET PLAIDOIRIES FINALES DANS LE PREMIER PROCÈS DU DOSSIER N° 002 SE SONT ACHEVÉES LE 31 OCTOBRE 2013

Le 31 octobre 2013, au terme des 10 journées d’audiences consacrées aux réquisitions et plaidoiries finales la Chambre de première instance des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) a clôturé les débats du premier procès du dossier n° 002 à l’encontre de Khieu Samphan et Nuon Chea. La Chambre se retire maintenant pour délibérer et un jugement sera prononcé durant la première moitié de 2014.

Dans ce premier procès, les audiences au fond ont commencé avec les déclarations liminaires le 21 novembre 2011 et les audiences consacrées à l’examen de la preuve se sont achevées le 23 juillet 2013. La Chambre a siégé en audience pendant un total de 222 jours, ceci tenant compte des jours d’audiences consacrées aux réquisitions et plaidoiries finales.

Quatre-vingt-dix-neuf personnes ont déposé à l’audience, à savoir 3 témoins-experts, 53 témoins, 5 témoins de personnalité et 31 parties civiles, auxquels s’ajoutent 2 médecins traitants et 2 médecins experts qui ont communiqué leurs avis sur la santé des Accusés.

Le public a manifesté un intérêt sans précédent pour ce procès, 103,274 personnes ayant assisté aux 222 jours d’audience.

Les Accusés dans le dossier n° 002 sont Nuon Chea, ancien secrétaire-adjoint du Parti communiste du Kampuchéa et Khieu Samphan, ancien chef d’État du Kampuchéa démocratique. Dans le premier procès dans le cadre du dossier n° 002, les accusations portent sur les chefs de crimes contre l’humanité liés à l’évacuation forcée de Phnom Penh en avril 1975 et aux déplacements forcés de population (phases 1 et 2) qui ont suivi, ainsi qu’aux exécutions alléguées de soldats de la République khmère à Toul Po Chrey (province de Pursat). La Chambre de première instance a également entendu des dépositions concernant le contexte historique et la formation du gouvernement du Kampuchéa démocratique, les rôles allégués des Accusés au sein de ce gouvernement et les structures administratives et de communication au sein de ce régime.


Photos from closing statements is available on our Flickr channel: www.flickr.com/krtribunal

Most read

La Chambre de première instance des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) a, conformément à la règle 38 du Règlement intérieur, adressé officiellement un avertissement aux avocats cambodgiens et internationaux de Khieu... TLa Chambre de première instance des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) a décidé de rendre public l’enregistrement vidéo de la partie de la réunion de mise en état du deuxième procès dans le cadre du dossier n° 002 qui...
La Chambre de première instance des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) a ordonné aux parties au deuxième procès dans le cadre du dossier n° 002 de comparaître aux audiences consacrées à l’examen de la preuve qui... La Chambre de première instance des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens a ajourné la tenue des audiences du deuxième procès dans le cadre du dossier n° 002 et les reprendra le 8 janvier 2015 à 9 heures. Cette décision d’...
La Chambre de première instance des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) a rejeté une demande déposée par les co-procureurs tendant à faire désigner des conseils faisant fonction d’amicus curiae pour une période... Le 19 décembre 2014, la Chambre de première instance des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) a rendu une ordonnance, par laquelle elle signale la conduite de Me KONG Sam Onn, co-avocat cambodgien de Khieu Samphan, au...