IENG Thirith (Ancienne Accusée)

Ieng Thirith a obtenu son baccalauréat au lycée Sisowath de Phnom Penh puis est allée étudier à Paris, où elle s’est spécialisée dans l’étude de Shakespeare, à la Sorbonne.  Elle a été la première personne de nationalité cambodgienne à être diplômée en littérature anglaise. A son retour au Cambodge en 1957, elle a été professeur avant de fonder une école privée d’anglais en 1960.  Elle est présumée avoir été nommée Ministre des affaires sociales du Kampuchéa démocratique le 9 octobre 1975, lors d’une réunion du Comité permanent du PCK et être demeurée avec les Khmers rouges jusqu’au moment où son mari, Ieng Sary, a bénéficié d’une amnistie et d’une grâce royales en 1996.  Par la suite, elle a vécu avec son mari à Phnom Penh jusqu’en novembre 2007, date à laquelle ils ont été placés en détention provisoire sous l’autorité des CETC.
Photo


Alias
Phea
Date of Birth
Place of Birth
Phnom Penh
Arrested Date
Defence counsel
Me Phat Pouv Seang (Cambodge) et Me Diana Ellis (Royaume-Uni)
Position in Democratic Kampuchea

Ministre des affaires sociales

Status of case

Initialement mise en accusation pour crimes contre l’humanité, violations graves des Conventions de Genève de 1949, génocide des minorités ethniques cham et vietnamienne; et autres infractions visées aux articles 4, 5, 6, 29 (nouveau) et 39 (nouveau) de la Loi relative à la création des CETC telle que modifiée le 27 octobre 2004.

Ieng Thirith a participé à l’audience initiale dans le dossier no 002 qui s'est tenue du 27 au 30 juin 2011.

Toutefois, le 17 novembre 2011, la Chambre de première instance a considéré que, Ieng Thirith souffrant de démence, elle était inapte à être jugée et a disjoint les poursuites engagées contre elle dans le dossier no 002. La Chambre de première instance a ordonné sa remise en liberté.

Le 13 décembre 2011, la Chambre de la Cour suprême a annulé la décision de la Chambre de première instance relative à la remise en liberté immédiate et a ordonné que Ieng Thirith suive un traitement médical. Son aptitude à être jugée sera réévaluée dans les six mois suivants le début des soins thérapeutiques.

L’accusée est actuellement maintenue en détention jusqu’à la décision finale concernant son aptitude.

Key allegations

Ieng Thirith (Ancienne Accusée) est directement accusée d’avoir, par ses actes et omissions, planifié, incité, ordonné, aidé et encouragé à commettre les crimes suivants :

  • Crimes contre l’humanité (meurtre, extermination, réduction en esclavage, déportation, emprisonnement, torture, persécution pour motifs politiques, raciaux et religieux, et autres actes inhumains) ;
  • Génocide (extermination de la minorité ethnique vietnamienne) ;
  • Violations graves des Conventions de Genève de 1949 (homicide intentionnel, torture ou traitement inhumain, fait de causer intentionnellement de grandes souffrances ou de porter gravement atteinte à l’intégrité physique ou à la santé, fait de priver intentionnellement des prisonniers de guerre ou des civils de leur droit à un procès équitable et régulier, déportation et détention illégales de civils).

Ieng Thirith est accusée d’avoir directement participé en tant que supérieure hiérarchique ou d’avoir ordonné la commission de :

  • Crimes contre l’humanité (autres actes inhumains et persécution pour motifs raciaux)

Ieng Thirith est également accusée d’avoir été indirectement responsable, de par sa participation à une entreprise criminelle commune, de la commission de crimes contre l’humanité, génocide et violations graves des Conventions de Genève.

Note d'information sur Ieng Thirith (PDF - mars 2012)

Case No. Dossier n° 002
Date
RÉSUMÉ DU JUGEMENT DE LA CHAMBRE DE PREMIÈRE INSTANCE RENDU DANS LE DEUXIÈME PROCÈS DANS LE CADRE DU DOSSIER Nº 002 n/a
Extinction des poursuites engagées contre IENG Thirt E359/1
Analyse du résultat des examens scanographiques concernant IENG Thirith E138/1/10/1/5/9/5
Mémoradum de la Chambre de première intance intitulé "Désignation de médecins chargés de procéder à l'examen médical semestriel de IENG Thirith" E138/1/10/1/5/9
Mémorandum de la chambre de première instance intitule “Demande de la Défense de IENG Thirith visant à obtenir des précisions concernant l’exécution de la décision de la Chambre de la Cour suprême relative à l’appel immédiat interjeté contre la décision d E138/1/10/1/5/8/3
Décision concernant la mise en oeuvre de la décision de la chambre de la cour suprême relative à l'appel immédiat interjeté contre la décision de la chambre de première instance ayant ordonné la mise en liberté sans condition de IENG Thirith (Doc. Nº E138 E138/1/10/1/5/8/1
Appel immédiat interjeté par les Co-procureurs contre la decision faisant suite au réexamen de l’aptitude de l’accusée ieng thirith à être jugée, réalisé en conformité avec la décision de la chambre de la cour suprême en date du 13 Décembre écritures supp E138/1/10/1/5
Demande de rectificatif de document E138/1/10 E138/1/10/Corr-1
Décision relative à la demande des co-procureurs aux fins de dépôt de conclusions supplémentaires dans le cadre de leur appel contre la décision de mise en liberté de Ieng Thi E138/1/10/1/3/1
[Corrigé 1] Décision faisant suite au réexamen de l‘aptitude de l’Accusée IENG Thirith à être jugée, réalisé en conformité avec Ia décision de la Chambre de la Cour suprême en date du 13 septembre 2012 E138/1/10
Nouveau point de la situation concernant l'injonction donnee par la Chambre de premiere instance aux experts medicaux aux rms d'obtenir un rapport actualise sur l'etat de sante de IENG Thirith E138/1/7/3
Mémorandum de la Chambre de première instance intitulé "Point de la situation concernant l'injonction donnée par la Chambre de première instance aux experts médicaux aux fins d'obtenir un rapport actualisé sur l'état de santé de IENG Thirith" E138/1/7/2
Décision relative à l’appel immédiat interjeté contre la décision par laquelle la chambre de première instance a ordonné la mise en liberté de IENG Thirith E138/1/7
Décision relative à l'aptitude de IENG Thirith a être jugée E138
Exceptions d’irrecevabilité portant sur les listes de documents présentées par les parties pour les trois premières semaines du procès E131/1/8
Demande de précision des co-procureurs quant aux points qui seront abordés dans le cadre du premier procès E124/9
Demande des co-procureurs aux fins d’instauration d’un système efficace pour le versement aux débats de preuves documentaires E136
Supreme Court Chamber memorandum entitled "Modification de l’obligation de déposer une copie de toutes les sources" E116/1/3
Mémorandum de Chambre de Première Instance intitulé "Réponse de la Chambre de première instance à la Requête présentee par les parties civiles aux fins de voir ordonner la mention obligatoire du nom des avocats de parties civiles sur les actes judiciaires E128/1
Mémorandum de Chambre de Première Instance intitulé "Réponse de la Chambre de première instance aux demandes des co-procureurs relatives à la déposition des accusés (doc.no E101 et E101/1)" E101/5
Décision relative à la demande des co-procureurs tendant à ce que la chambre supprime le critère du lien avec un conflit armé dans la définition des crimes contre l’humanité E95/8
Mémorandum de Chambre de Première Instance intitulé "Listes des témoins cites à comparaître lors des première phases du procès, délai de dépôt des exceptions d’irrecevabilité des documents et pièces à conviction, et réponse à la demande E109/5" E131/1
Ordonnance portant calendrier de l’audience au fond dans le cadre du dossier no 002 E131
Ordonnance relative à la tenue d’une audience les 19 et 20 octobre 2011 E129
Rapport d'expertise préparé conformément à l'ordonnance de la la chambre porttant désignation d'experts document no. E111, en date du 23 août 2011 E111/8

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA SECTION D’APPUI À LA DÉFENSE

La Section d’appui à la Défense des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (« CETC ») a désigné Me Doreen

Conférence de presse relative au prononcé du jugement dans le deuxième procès dans le cadre du dossier n° 002 concernant les accusés NUON Chea et KHIEU Samphan

En prévision du prononcé, par la Chambre de première instance des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (« CETC »), du résumé des conclusions et du dispositif du jugement relat