2-TCW-823

Il a quatre enfants et une fille adoptive. Il a épousé sa femme en 1976, et même s'il n'avait jamais eu de relation amoureuse avec elle, il a dit que c'était un accord mutuel.

Ta Mut a présidé son mariage. Il a rejoint la révolution khmère rouge en 1970, d'abord au niveau du village, puis au niveau du secteur dans les forces de Kampot. Il a ensuite été transféré à la division 3 des forces de la zone sud-ouest, envoyé à Phnom Penh pour aider à la libérer, puis a été envoyé à Kampong Som aux côtés de toute la division 3, où il était le commandant du bataillon 560 du régiment 63. Il avait 300 hommes sous ses ordres, il devait organiser des munitions et de la nourriture à transporter vers les îles de Koh Ses ou Koh Thmei. On lui a dit qu'il y était déployé pour protéger leur territoire, car les îles étaient proches de la frontière avec Koh Tral, occupée par les Vietnamiens. Il a dit qu'il y avait eu de brèves attaques par des bateaux de pêche vietnamiens avec des armes, qui ont tiré en premier, puis son bataillon a répondu. Ses bateaux n'ont jamais traversé les eaux vietnamiennes, car il avait cru comprendre que le Cambodge ne devait pas attaquer le Vietnam. Il a dit que le régiment 63 était composé de trois bataillons : le bataillon 530, dont Vet était responsable, quant au 540 c'était Sary, et le témoin était responsable de 560. Il ne sait pas si Vet était Eung Vet. Il a assisté à des réunions au quartier général de la division où il a parlé à Ta Mut ou à frère Dim.

Après la libération de Phnom Pen, il a assisté à une session d'étude à l'Olympic où il a vu Son Sen. Seul Pol Pot a parlé pendant la session, qui a duré 4 jours, et il s'agissait de la défense et de la construction du pays. Il a été transféré à Phnom Penh en 1978, et y est resté environ 10 jours jusqu'à l'arrivée des Vietnamiens, il était chargé d'organiser l'évacuation de la main-d'œuvre. Il a rencontré Khieu Samphan à Phnom Penh.

Transcript from testimony

Video recordings