Mme CHHIN Navy

Mme Chhin Navy a déposé une candidature de partie civile sur la base de la mort de son mari Tea Hav Tek. En tant que partie civile, Chhin Navy a raconté à la Chambre sa vie sous les Khmers rouges après l'évacuation de Phnom Penh, ainsi que l'arrestation de son mari. M. Tea Hav Tek, qui travaillait comme chef de l'unité de l'aviation civile de Phnom Penh a été arrêté le 22 Février 1976. Il avait été dénoncé par la sœur de Chhin Navy comme étant un "agent de la CIA". Chin Navy a raconté comment elle a découvert le sort de son mari. Après la chute des Khmers rouges en 1979, elle est retournée à Phnom Penh avec ses enfants. Elle voulait être près de l'ancien lieu de travail de son mari afin qu'elle puisse le retrouver au cas où il retournerait. Elle travaillait à l'Hôpital du 7 Janvier lorsqu'elle a visité le musée du génocide de Tuol Sleng dans le cadre d'une visite du professionnelle en 1980. C'est la-bas qu'un Him Oeng Pech lui a dit que son mari avait été détenu à S-21 et exécuté le 25 mai 1976. Chhin Navy a déclaré à la Chambre de première instance qu'elle se sent trahi par les Khmers rouges. Elle a expliqué qu'elle ne pouvait comprendre pourquoi sa sœur aînée avait dénoncé son mari, vu qu'elle avait été endoctrinée par les Khmers rouges. Elle a décrit les sentiments de vide et de désespoir qu'elle a connu depuis la disparition de son mari et les difficultés particulières qu'elle a subies en tant que veuve.

  • Witness acronym :
  • Age at the time of testimony :
  • Appeared as :
  • Cases : Dossier n° 001
  • Date(s) of testimony :

Transcript from testimony

Video recordings